Les Instituts culturels franco-allemands : une illustration de la coopération culturelle entre la France et l’Allemagne

Projet prioritaire du Traité d’Aix-la-Chapelle, la création d’instituts culturels franco-allemands (ICFA) vient renforcer la coopération avec l’Allemagne sur le plan culturel.

Un premier ICFA a été inauguré à Palerme, en Sicile, en 2021 et, à terme, 9 autres instituts viendront renforcer le réseau de coopération et d’action culturelle.
La prochaine ouverture concerne l’ICFA du Kurdistan irakien, qui devrait voir le jour en 2023 dans la citadelle d’Erbil, site classé au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco.

Établissements innovants, les instituts culturels franco-allemands confortent l’amitié franco-allemande et viennent lui offrir de nouveaux horizons.

Un projet emblématique de la coopération culturelle

Institutionnalisée dès 1963 par le Traité de l’Élysée, la relation de coopération franco-allemande a été renforcée par le Traité d’Aix-la-Chapelle. Signé le 22 janvier 2019, le nouveau traité acte la volonté politique des deux pays d’élargir le champ de leur coopération et de rapprocher leurs sociétés civiles.

Sur le volet culturel, les instituts culturels franco-allemands sont l’un des projets emblématiques du Traité d’Aix-la-Chapelle qui prévoit :

  • La création de 4 instituts culturels franco-allemands intégrés à Palerme (Italie), Erbil (Kurdistan irakien), Rio de Janeiro (Brésil), et Bichkek (Kirghizstan) ;
  • 5 colocalisations franco-allemandes : à Ramallah (Territoires palestiniens), Córdoba (Argentine), Atlanta (États-Unis), Glasgow (Royaume Uni), et Minsk (Biélorussie).

Ces 9 projets s’appuient sur les acteurs des deux réseaux culturels : du côté français, les Instituts français et Alliances françaises, et du côté allemand, les Instituts et centres Goethe.

Le modèle des colocalisations franco-allemandes repose sur le partage de locaux (par exemple entre une Alliance française et un Institut Goethe, comme le prévoit le projet à Córdoba) tandis que les instituts intégrés visent un rapprochement encore accru des structures partenaires.

Les ICFA peuvent s’appuyer sur le fonds culturel franco-allemand, créé à l’occasion de la célébration du 40e anniversaire du Traité de l’Élysée (le 22 janvier 2003). Abondé à parité par les deux partenaires, ce fonds encourage et soutient des initiatives de coopération culturelle conduites conjointement par les deux réseaux diplomatiques et culturels français et allemand à l’étranger.

Des activités culturelles menées en commun

Quel que soit le format, les ICFA offrent, sur un même site, des activités culturelles conduites en commun entre les partenaires français et allemands, et développent une stratégie commune de communication.

Ces instituts culturels couvrent un large spectre d’activités. Chaque institut a ses spécificités pour s’adapter en fonction de la situation locale : cours de langues, médiathèque, ciné-clubs, débats d’idées, résidences d’artistes, concerts, expositions… Par exemple, l’ICFA de Ramallah innovera en proposant des ateliers de fabrication numériques (fab lab).

Relais d’influence pour les deux pays, les ICFA amplifient la coopération culturelle franco-allemande à l’étranger, et facilitent la diffusion des valeurs démocratiques et humanistes partagées.

En développant les synergies et mettant en commun les ressources françaises et allemandes, les ICFA permettent de mener une action extérieure de plus grande envergure, avec un impact significatif auprès des populations locales.

Palerme, premier institut culturel franco-allemand

Le premier institut culturel franco-allemand intégré a été inauguré à Palerme le 14 juin 2021, en présence de Jean-Baptiste Lemoyne, ministre délégué auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie, de Michelle Müntefering, ministre adjointe auprès du ministre des Affaires étrangères de la République fédérale d’Allemagne, de Benedetto Della Vedova, secrétaire d’État italien au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, et de Leoluca Orlando, maire de Palerme.

Prenant appui sur l’antenne de Palerme de l’Institut français d’Italie et sur l’Institut Goethe de Palerme, cet ICFA est installé à la Bottega, en plein cœur de l’ancienne zone industrielle des Cantieri Alla Zisa. Il prend la forme d’une résidence de production et de création, « L’Atelier Panormos », qui accueille des résidences d’artistes en duo -un artiste allemand et un artiste français- depuis septembre 2021.

La Bottega – Atelier Panormos est aussi le point de départ d’un Nouveau Grand Tour, qui associe d’ores et déjà neuf résidences italiennes. Ce réseau offrira la possibilité à une trentaine de jeunes artistes français et allemands d’être accueillis sur le territoire italien, dans des résidences partenaires.

Suivre l’ICFA de Palerme sur Instagram

Le saviez-vous ?

Au-delà de la coopération culturelle, le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères et le ministère fédéral des Affaires étrangères allemand sont engagés de longue date dans une coopération institutionnelle. Cette coopération permet de rapprocher certaines structures diplomatiques et consulaires et de mutualiser les moyens à l’étranger.

Depuis l’« Accord cadre relatif aux implantations communes de missions diplomatiques et de postes consulaires » signé lors du conseil des ministres franco-allemand du 12 octobre 2006, des locaux diplomatiques et consulaires ont été mutualisés. C’est, par exemple, le cas à Dacca (Bangladesh) où les ambassades française et allemande partagent leurs locaux.

Dernière mise à jour le : 21 janvier 2022