Réunion informelle des ministres du développement

La réunion informelle des ministres du développement de l’Union européenne se déroulera à Montpellier, au Musée Fabre, le 7 mars 2022.

Cette réunion sera l’occasion de faire le point sur les actions mises en œuvre par l’Union européenne et par ses États-membres, en tant qu’Équipe Europe, pour venir en soutien à l’Ukraine, tant dans le cadre de mesures d’urgence, que dans le cadre de la programmation de notre nouvel instrument de coopération, de développement et de voisinage de l’Union européenne. Cette réunion permettra aussi de faire le point sur l’action des deux banques principales de développement qui interviennent en Ukraine : la Banque européenne d’investissement et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement. Enfin, toujours sur l’Ukraine, cette réunion permettra de faire le point sur l’aide humanitaire acheminée à la frontière ukrainienne à la suite de l’activation du mécanisme de protection civile de l’Union européenne ainsi que sur l’aide à l’accueil des nombreux réfugiés dans les pays limitrophes.

Cette réunion offrira en outre aux ministres un temps d’échange approfondi sur la politique européenne de développement, dans un contexte international marqué par des tensions géopolitiques et jeux d’influence entre différents modèles de développement, la persistance de fortes inégalités mondiales et les conséquences de la pandémie de Covid-19, qui a freiné la réalisation des objectifs de développement durable des Nations unies (ODD).

Le caractère informel de cette réunion permettra d’avoir des échanges plus ouverts sur la nouvelle méthode de travail de l’UE et son positionnement de premier pourvoyeur d’aide publique au développement au monde.

Au-delà, la présidence française du Conseil de l’Union européenne entend mettre en avant des thèmes essentiels pour cette politique centrale dans l’affirmation de l’Union européenne et de ses valeurs sur la scène mondiale :

La dimension géopolitique de la politique européenne de coopération internationale et de développement

La discussion se concentrera sur l’offre européenne de partenariats pour le développement durable, notamment dans le sillage du sommet UE-UA et du forum pour la coopération dans l’Indopacifique, en vue de perfectionner des axes stratégiques, les outils et la mise en œuvre de la politique de coopération internationale et de développement de l’UE. Ce sera également l’occasion d’examiner le rôle et le statut de l’UE dans les organisations internationales.

La préservation de la biodiversité dans les politiques de développement et le soutien à la recherche pour des systèmes alimentaires durables

Enjeu fondamental pour atteindre les objectifs de développement durable des Nations unies, il s’agira, au cours du déjeuner de travail, d’aborder en particulier la lutte contre le changement climatique, la prévention des pandémies, l’accès à l’eau et le développement des systèmes alimentaires durables.

L’ancien président du Niger, Monsieur Mahamadou Issoufou, sera invité à intervenir en sa qualité de « champion pour la mobilisation des ressources pour la Grande muraille verte ». Cette initiative internationale sur l’environnement et la gestion des terres lancée en 2007 par l’Union africaine dans 11 pays de la région du Sahel, et que la France a contribué à relancer début 2021, offre l’exemple d’un projet d’envergure qui contribue à la protection de la biodiversité, à la lutte contre la dégradation des terres et au développement de politiques agricoles durables. L’approche agroécologique est en effet indispensable pour préserver la biodiversité tout en répondant de façon durable aux besoins alimentaires croissants des populations.

Des représentants de l’écosystème scientifique montpelliérain, de renommée mondiale, seront invités à participer à cet échange pour y faire part de leur expérience : centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), organisation internationale de recherche agronomique pour le développement (CGIAR).

Plus d’informations :

Présidence française du Conseil de l’Union européenne

Dernière mise à jour le : 7 mars 2022